Actu Immo

L’immobilier neuf moyen standing au Maroc : priorité de la CGI

Dans le cadre du projet de développement immobilier au Maroc, la compagnie Générale Immobilière a préféré laisser de côté les logements sociaux.

En effet, le groupe immobilier a effectué un emprunt obligataire de 1,5 milliards de DH destiné en partie à financer son programme d’investissement à l’horizon 2016.

Principalement concentrés entre Casablanca et Rabat, les projets immobiliers neuf de la CGI SA sont orientés vers le haut et moyen standing.

D’ici 2016, des livraisons programme neuf  sont prévues pour l’extension de la Casa Green Town  à Bouskoura qui contient différents commerces et des appartements de type R+2.  

Plus proche encore, le projet d’Anfa Aéro City est prévu pour la livraison au premier semestre 2015. Celui-ci comprend 155 unités résidentielles commercialisées à plus de 90%.

Par ailleurs, le projet The Park Anfa Condominium est prévu au lancement pour bientôt et contient 372 apparts dont la première tranche est déjà commercialisée à 70%.

Passons à la capitale marocaine Rabat où la CGI a prévu un programme nommé Oris qui consiste en 250 appartements haut standing à Hay Riad. A ce jour, le groupe a réussi à en commercialiser une centaine d’apparts  ce qui correspond à 70% d’unités de la première tranche.

Toujours à Rabat, près de la plage Val d’Or, un lot de terrains et de villas de moyen standing a été complètement commercialisé. De plus, la CGI compte lancer une partie des 386 appartements du même projet dans les jours qui viennent.

A Kenitra, le projet des Allées du Parc est toujours en cours de développement. 786 lots de villas et d’appartements sont concernés dont 87 lots déjà vendus et livrés.

200 apparts sont également prévus dans un projet à Temara.

Les projets immo neuf de la CGI s’étendent au-delà de 2016. En effet, du logement moyen standing à 13 000 dhs/m² est prévu à la ville nouvelle de Zenata. Du côté de Guich Oudaya, le projet Dlim portera sur 700 unités résidentielles d’appartements dont les prix s’étendent entre 13 000 et 14 000 dhs/m².

Enfin, un programme de logements moyen standing est prévu du côté de la vallée du Bouregreg avec des prix de 12 000 dhs/m². Ce projet devrait être pré-commercialisé dès 2015 et les premières livraisons sont attendues pour 2017.



29/07/2014
Redaction: Ihssane Guennoune


Image gallery

CGI maroc.jpg